Blog,  Mood

A fleur de peau

Ce soir, je vais mal. Je suis triste. J’explose. Les choses commençaient petit à petit à se remettre en place dans ma vie mais cet équilibre est en train de se rompre. Tout a (re)commencé le 1er mars, avec ce drame familial ; le début de l’enfer sur Terre. Malgré une issue positive inespérée (et je serai éternellement reconnaissante envers ceux qui ont rendu cela possible), j’ai l’impression que le chaos règne autour de moi. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi seule. Pourtant, je suis entourée … J’ai un fils, un mari, une famille et des amis. Mais je n’y arrive plus. Je ne me sens à ma place nulle part et je suis terriblement perdue. Embuée par toutes ces choses qui polluent mon existence, je suis fatiguée. Je suis lessivée et j’en ai marre. De TOUT.

Déjà, je m’aperçois que je ne fais absolument pas ce que j’aimerais faire dans la vie. Vous me direz que cela peut se changer mais ce n’est pas si simple avec un enfant et un crédit immobilier sur le dos. Je me rends aussi compte que je suis toujours là pour les autres mais qu’il n’y a pas grand monde qui se soucie de ce que je peux ressentir. J’ai parfois l’impression de n’être là pour les autres que lorsqu’ils vont mal et d’être ensuite oubliée, peu considérée. Je suis sans doute trop investie quand je suis sollicitée et que je tends la main à quelqu’un dans le besoin. Mais c’est dans ma nature et j’ai du mal à faire autrement. Quitte à en souffrir lorsque ma mission est accomplie et que je suis laissée de côté.

J’essaie de tout mener de front : ma famille, le quotidien, mon travail, les soucis mais je me sens dépassée. Avec la reprise du travail, je n’ai plus le temps de rien et je passe la majeure partie de mon temps libre à me rendre disponible pour les autres. J’aime tellement me rendre utile et faire plaisir que je n’ai jamais vu cela comme une contrainte. Mais aujourd’hui, après tout ce que j’ai subi psychologiquement ces 3 derniers mois, la coupe est pleine. J’en suis arrivée au stade où j’ai envie de tout envoyer balader. Bien entendu, je ne le ferais pas car je suis quelqu’un de responsable mais pour être honnête, ce n’est pas l’envie qui me manque. Je suis à fleur de peau. Je rêve de partir loin, de me reposer et de laisser tous mes soucis ici. De débrancher mon cerveau et de me libérer l’esprit. Je rêve de quiétude et d’une vie plus simple, moins encombrée.

Je déteste être dans cet état car je suis une battante. Le genre de personne à toujours trouver du positif et à voir le verre d’eau à moitié plein. Je sais aussi qu’il y a plus malheureux que moi mais j’en ai assez de mentir et de me cacher. Ceux qui me connaissent le voient bien de toute façon. Ces derniers temps, je n’ai plus la même pêche et j’ai de plus en plus de mal à sourire. A dire vrai, j’ai presque toujours envie de pleurer. Et cela me fait mal. Je suis bavarde dans la vie de tous les jours mais dès qu’il s’agit de parler de mes états d’âme, je suis bien plus muette. Je n’aime pas pleurnicher et encore moins montrer mes failles. Alors, pourquoi cet article ? Parce que j’ai besoin d’extérioriser et que l’écriture m’a toujours fait du bien. C’est d’ailleurs à l’adolescence, dans des périodes très difficiles de mon existence, que j’ai commencé à écrire. Je ne suis pas là pour faire pleurer dans les chaumières ou me faire plaindre. Je ne recherche pas non plus les encouragements. J’ai juste besoin que l’on me laisse du temps et que l’on sache que ça ne va pas car je n’en ai pas honte. J’ai vécu (et je vis encore) des moments trop difficiles et éprouvants dans ma vie personnelle. J’espère sincèrement que cette seconde moitié de l’année sera plus clémente car je ne sais pas si j’arriverais à en encaisser davantage …

Navrée pour ce déballage peu joyeux mais c’est aussi ça la “vraie” vie. Celle que l’on montre rarement sur les réseaux. Désormais, vous savez ce qu’il se cache en ce moment derrière les sourires que j’affiche sur Instagram … Heureusement que demain est un autre jour 🙏 Merci de m’avoir lue.

– Jude

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *