Blog,  Maternité

Comment s’habiller (et rester stylée) lorsque l’on est enceinte ?

La grossesse n’est peut-être qu’une période éphémère dans la vie d’une femme, il n’empêche qu’il faut bien continuer à s’habiller pendant 9 mois et cela relève parfois du parcours du combattant, surtout lorsque l’on veut rester élégante et tendance, tout en étant à l’aise et sans trop dépenser !

Si les débuts sont assez faciles généralement (surtout pour une première grossesse), il n’en reste pas moins qu’à mesure que le ventre s’arrondit, le corps change et les vêtements ne sont vite plus adaptés. Personnellement, j’ai rapidement opté pour des tenues de grossesse car je ne me sentais plus à l’aise dans mes vêtements aux coupes ajustées.

S’agissant des pantalons, j’ai testé quelques semaines la technique de l’élastique glissé entre le bouton et l’ouverture de la boutonnière mais cela n’a pas duré car j’étais gênée par l’espace que cela créait. Je trouve que cette astuce ne fonctionne bien que sur les matières contenant beaucoup d’élasthanne comme les jeggings par exemple mais pas sur les jeans (à mon grand désarroi car j’adore en mettre) ! J’ai donc porté des jeans de grossesse à bandeau dès le 3ème mois, même si mon ventre n’était pas encore vraiment sorti et me suis tournée en premier vers l’enseigne Kiabi. Habitant dans une ville de taille moyenne – qui ne compte que très peu de magasins disposant d’un rayon maternité – je souhaitais, au moins au début, essayer avant d’acheter. 

Toujours en quête de trouver de jolis vêtements afin de continuer à me sentir féminine, j’ai effectué quelques achats à La Halle aux vêtements car je trouvais que les coupes restaient assez modernes et qu’il y avait de bons basics (notamment jupe et salopette en jean et leggings pour la maison). Ce genre d’enseigne (comme Kiabi d’ailleurs) propose régulièrement des promotions, ce qui me permettait d’acheter au fur et à mesure.

En revanche, j’ai testé le rayon grossesse de Gémo mais je n’y ai pas tellement trouvé mon compte car j’ai trouvé qu’il taillait très mal. Les vêtements n’étaient pas ajustés, baillaient et étaient beaucoup trop larges (même dans la plus petite taille). C’est dommage car il y avait des pièces sympas. J’en ai donc shoppé quelques unes mais j’ai souvent reposé les vêtements après essayages.

Concernant les robes – que j’affectionne particulièrement et qui restent définitivement le meilleur vêtement lorsque l’on est enceinte (pour le confort et la féminité) – j’ai quasiment tout acheté en ligne sur le site spécialisé Envie de Fraise. Les coupes sont belles et les matières sont très agréables à porter. En plus, j’ai eu le plaisir de découvrir que certains produits étaient fabriqués en France ou en Europe (ce qui est assez rare dans le prêt-à-porter …). Tout comme pour les autres boutiques précitées, il y a souvent des rabais sur ce site – pour se faire plaisir et s’équiper à moindre frais ! 

J’ai pu porter assez longtemps mes t-shirts “d’avant” (surtout ceux qui étaient très élastiques) et certaines robes jusqu’au mi-milieu de ma grossesse. En revanche, je n’ai acheté aucune veste ni manteau spécialisés car je mettais ceux que je possédais déjà – sans les fermer lorsque mon ventre était devenu bien rond (mais en même temps il ne faisait pas froid à ce moment-là car nous arrivions aux beaux jours).

Pour continuer sur les bonnes adresses, j’aimerais vous parler de Neuvième Ciel et de la beauté de ses pièces. Candice, fondatrice de la société et créatrice des modèles, propose des modèles uniques sortis tout droit de son imagination et surtout très élégants. Tous les vêtements de sa marque sont confectionnés et fabriqués en France, ce qui est un vrai plus. Personnellement, je n’ai pas acheté ses produits lors de ma grossesse – pour des raisons financières uniquement (car j’étais principalement attirée par les robes et autres pièces très travaillées, ornées notamment de broderies ou de dentelle) – mais j’aurais adoré m’en procurer quelques uns. En effet, ceux-ci ont un coût (très justifié au regard de la qualité des tissus et des coupes ainsi que du Made in France) mais je ne pouvais pas me le permettre car nous avions beaucoup de dépenses pour bébé (encore une fois, pour les pièces que je souhaitais car les hauts sont à partir de 25 € et les robes, à partir de 49 €). Je lui souhaite que sa marque poursuive son développement et j’espère que je pourrais lui faire honneur lors de ma seconde grossesse.

Parmi les autres e-shop que je peux vous conseiller mais sur lesquels je n’ai pas commandé (on ne peut pas être partout), on compte Asos Maternité mais également Boohoo. Ces deux sites proposent des vêtements tendances mais j’avais peur que cela taille petit (ce qui n’est pas forcément le cas a priori). Je les ai connu sur les réseaux sociaux, via des futures mamans que je suivais, mais j’avais déjà mes petites marques favorites et ma grossesse était assez avancée donc je n’achetais plus vraiment de vêtements. 

Enfin, j’ai découvert tardivement les vêtements très sympas de la marque Prémaman d’Orchestra, dont les prix sont avantageux lorsque l’on possède la carte Club (qui coûte 30 € par an et qui permet de bénéficier de réductions sur l’ensemble de leurs produits). J’ai surtout acheté là-bas des hauts et des pyjamas/nuisettes d’allaitement après mon accouchement.

J’espère que ce post pourra servir à des futures mamans car je me souviens qu’au début de ma grossesse, je n’avais absolument aucune idée de la façon dont j’allais pouvoir composer avec ma garde-robe ! Je déplore cependant que les marques de prêt-à-porter féminin ne disposent pas plus de rayons maternité car l’on est quasi-systématiquement obligé de commander sur internet sans pouvoir essayer au préalable (et surtout, on ne peut pas consommer “local”, ce qui est vraiment dommage).

Et vous, avez-vous eu des trucs et astuces pour vous sentir belle et bien dans vos vêtements pendant votre grossesse ? Quelles étaient vos enseignes coup de cœur ? Racontez-moi tout en commentaire !

– Jude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *